Catégories
CADless

La maquette d’étage

Une fois l’immeuble livré, l’expérience montre que la maquette BIM (Building Information Modeling) n’est pas la mieux adaptée à la gestion des surfaces et de l’occupation. Nous allons voir pourquoi et comment elle peut être utilement remplacée par une maquette d’étage plus légère.

Du BIM au FIM

De plus en plus incontournable pour conduire un projet de construction, le BIM est une tendance de fond du marché avec des logiciels comme Archicad et Revit qui permettent aux différents corps d’état de travailler sur la même maquette numérique.

Le BIM offre l’avantage incomparable de consolider les contraintes de chaque ligne métier réduisant ainsi le plus en amont possible les risques d’incompatibilité. Le poids considérable de la maquette et les compétences pointues que les logiciels de BIM requièrent sont ici des inconvénients mineurs au regard du gain.

Une fois l’immeuble livré par contre, la maquette BIM est globalement inadaptée à la gestion des surfaces et de l’occupation. On en extrait alors des plans d’étage qui pourront être exploités dans un logiciel de dessin plus facile d’accès. Autocad se taille ici la part du lion.

Mais il reste encore une difficulté. Le format dwg étant propriétaire, il est très compliqué d’intégrer le plan d’étage à un système d’information orienté surfaces et occupation, qui manipule un grand nombre d’informations strictement étrangères au plan mais dépendantes de celui-ci. L’annuaire des collaborateurs est un exemple de ces données non graphiques qu’il faut pouvoir intégrer au plan, pour pouvoir y afficher des étiquettes avec les noms. Et ce évidemment dynamiquement sans avoir à les dessiner. A l’inverse, maintenir une planothèque à jour à partir des changements parfois très fréquents dans l’implantation et l’occupation est assurément mission impossible.

Maquette d’étage

En réponse à ces problèmes, ecsy introduit l’export du dwg vers le format vectoriel non propriétaire svg (Scalable Vector Graphics) et devient le premier progiciel en SaaS à proposer avec le FIM (Floor Information Modeling), une maquette numérique d’étage adaptée au space management.

Maquette d'étage - format svg

Le FIM fusionne la représentation vectorielle de l’étage avec la gestion courante de l’occupation, space planning, transferts, affectations, équipements, baux, etc., et ouvre la possibilité de simuler les besoins futurs en surface à partir de la projection de l’historique d’occupation.

Dans un plan dwg, afficher les positions de travail ou les occupants consiste à créer et renseigner des objets de dessin alors même que ce sont des informations par nature non graphiques et volatiles. Sauf à mettre en place un délicat système de communication bidirectionnelle avec un système d’information externe, le plan devient rapidement obsolète.

Ce problème n’existe pas dans ecsy puisque la représentation graphique du plan est intégrée au système d’information. Assemblé à la volée, le plan est toujours à jour.

Un étiquetage dynamique assure par exemple l’affichage des positions de travail et des occupants.

Maquette d'étage - positions de travail
positions de travail numérotées
Maquette d'étage - occupants
placement des occupants

Diverses thématiques couleur mettent en relief notamment la typologie des surfaces et leurs allocations aux entités.

Thématiques d’affichage

Du dwg au svg

Avec le FIM ecsy vous n’avez plus besoin d’Autocad pour la gestion courante de vos surfaces. Notre plugin pour Autocad, compris dans la licence, permet de convertir les plans depuis le format propriétaire dwg vers le format ouvert svg, et inversement. Une fois cette phase préalable de reprise graphique effectuée, le svg est importé dans ecsy et vos collaborateurs travaillent ensuite exclusivement en ligne.

La maquette d'étage - du dwg au svg

Certaines simplifications sont apportées lors de la phase de reprise graphique pour ne conserver que les informations pertinentes, mais le plan en ligne reste absolument fidèle à l’original. Le résultat est un jeu de données plus léger et un plan qui se charge rapidement.

Un plan de qualité

Si vos dwg sont de bonne qualité et si vos immeubles ont des formes simples, la reprise graphique est rapide. Par contre, si, comme c’est malheureusement souvent le cas, vos plans n’ont jamais fait l’objet de soins particuliers, ou si vos immeubles ont des formes organiques (façades gauches, non verticales, etc.) et que donc chaque étage a une structure différente, la reprise est évidemment plus longue.

Un plan de bonne qualité c’est :

  • une géométrie propre. Les lignes horizontales sont vraiment horizontales, les verticales vraiment verticales, les parallèles le sont et les perpendiculaires forment un angle droit, les angles droits font effectivement 90°, les extrémités des segments sont correctement accrochées
  • pas de doublons, plusieurs fois le même objet en superposition
  • répartition des différents objets sur des calques clairement identifiés en fonction des ensembles fonctionnels auxquels ils appartiennent
  • pas d’échelle négative sur les blocs d’équipement (mobilier, informatique, etc.)
  • pas d’élévation, tous les objets ont une position en z strictement égale à 0
Une géométrie propre

L’expérience montre qu’il faut en moyenne 2 jours à un dessinateur expérimenté et maîtrisant parfaitement les contraintes du FIM pour reprendre un étage, en comptant la reprise de la bibliothèque graphique associée (mobilier, informatique, sécurité incendie, sanitaires, etc.).

CADless

Le space planner ne sera pas dépaysé et retrouvera facilement ses marques dans ecsy, notamment pour tout ce qui a trait au cloisonnement et à la détermination des surfaces. Mais la maquette d’étage n’est pas exclusivement destinée au dessinateur. Elle est facilement accessible à d’autres profils qui tireront avantage de l’ergonomie visuelle du plan pour placer des équipements, définir les positions de travail, localiser les occupants ou encore allouer et mutualiser des surfaces.

Passerelle entre les deux environnements, le plugin ecsy pour acad converti le format de plan dans les deux sens afin d’en permettre l’exploitation dans le logiciel le mieux adapté au besoin.

A partir d’un plan dwg, le plugin assure le nettoyage du dessin et sa conversion dans le format vectoriel utilisé par la maquette d’étage ecsy. A l’inverse, vous aurez parfois besoin de fournir un plan au format dwg à un bureau d’étude. Le plugin vous permet également de reconstituer un plan dwg à partir de votre maquette d’étage ecsy.

Les équipes de nos partenaires ILP et Le Majordome se feront un plaisir de vous accompagner pour la mise en production et la prise en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *